NOUVELLE DISCIPLINE À LA SALLE DE BOXE DE CHICOUTIMI

 

KICKBOXING-BOXE THAÏ

 

 

Que sont le KICKBOXING et la BOXE THAÏLANDAISE ? 

 

Un petit peu d’histoire…

 

Le Kickboxing est une discipline martiale de frappe en plein contact qui se développa au Japon vers la fin des années 60. Le terme kickboxing a été utilisé pour la première fois en Occident par le « Mozart » des arts martiaux, le célèbre Bruce Lee à la même période. Bruce créa et développa un art supérieur qu’il appela JEET KUNE DO dont il nomma la partie pied-poing KICKBOXING.

 

Le concept original du Kickboxing est d’utiliser toutes les parties du corps pour développer la plus grande force de frappe possible sans aucune restriction. Il s’agit de la mise en mouvement scientifique du corps plutôt qu’appliquer une forme de frappe traditionnelle (les combattants de MMA frappent de manière scientifique). On peut utiliser les coups de pieds pour la distance longue, les coups de poings pour la distance moyenne et les coups de genoux et coups de coudes ainsi que les projections pour la distance courte. Le tout dans l’objectif de vaincre l’adversaire le plus vite possible. Certaines restrictions peuvent entrer en jeu suivant le choix de la discipline sportive.

 

Au milieu des années 70 aux USA les élèves de Bruce Lee devinrent les premiers Kickboxeurs professionnels. Issus des arts classiques comme le Karaté et lassés de subir les décisions des arbitres pas toujours intègres, ces sportifs d’un nouveau genre voulurent tester leurs capacités combatives en plein contact : le « Full-contact » était né. Il se développa rapidement grâce aux démonstrations données à travers le monde et bientôt par des compétitions devenues incontournables tellement l’engouement général suscité par cette pratique révolutionnaire était immense.

 

De l’autre coté de la planète un petit peuple transformait son art meurtrier, la Thaïlande. Dérivé de l’art martial ancestral appelé Muay Boran, la « boxe » Thaïlandaise devint la version sportive (non mortelle) de cet héritage guerrier.

 

Ramené en Europe par des Français, le Muay (qui signifie boxe) Thaï, se développa en France à la fin de la décennie 70. Durant les années 80 la France et la Hollande principalement, organisèrent les plus grands championnats internationaux de boxe thaï bientôt suivi par la Thaïlande elle-même. Les boxeurs Thaïs éliminaient tous les adversaires sur leur passage avec une désinvolture qui devint légendaire. Leur supériorité était telle qu’aucune discipline ne pouvait rivaliser.

 

Vint alors l’idée de créer des « inter-styles », des rencontres sportives où chacun pouvait démontrer les qualités et l’efficacité de sa propre discipline. Des Karatékas, des Taekwondo, des Kung-fu, des boxeurs, tous virent se mesurer et bien sûr les boxeurs japonais et thaïlandais étaient toujours au rendez-vous. Les Américains moins enclins à sortir de leurs frontières, à une ou deux exceptions près, participèrent seulement plus tard. Les organisateurs avaient appelé ces manifestations Championnats internationaux de Free-Fight et elles se déroulaient principalement à Hong-kong. Les règles étaient des plus simples, articulées en plusieurs rounds de 2 ou 3 minutes, les frappes sans restrictions ou presque, étaient maximales afin de rechercher le KO. Pour gagner il fallait donc mettre le plus de coups à l’adversaire ou le mettre KO et pouvoir rester debout à la fin. Ce fut l’embryon des disciplines mixtes qui englobèrent le sol avec la venue du Ju-jitsu brésilien dans les années 90. Le MMA d’aujourd’hui puise sa source dans ce Free-fight légendaire, il en est la forme moderne.

 

 

Texte d’Alain Deselle

 

 

La discipline KICKBOXING-MUAY THAÏ à Chicoutimi :

Je propose sous le vocable KICKBOXING-MUAY THAÏ l’enseignement de la discipline de percussion la plus complète utilisant tous les membres sur toutes les cibles « sportives » (ce n’est pas de la self-défense).

 

 

 

Les capacités développées:

Ce travail développe les capacités sportives sur le plan cardiovasculaire, sur celui du renforcement musculo-tendineux associé à de l’assouplissement. Pratique des plus complètes, elle sollicite tous les groupes musculaires du corps les obligeant à travailler ensemble ce qui produit un corps harmonieux. Explosivité, force, puissance et endurance en sont les principaux gains. Ensuite, viennent les techniques, les applications à deux et le travail relationnel en assauts qui développent le contrôle de la distance et la perception de l’autre, le tout étant articulé par des stratégies et des mouvements tactiques spécifiques.

 

Ces dernières exigent la maîtrise et l’association de différentes capacités telles que:

-         lire les lignes empruntées par l’adversaire,

-         anticiper ses intentions,

-         tirer profit de l’énergie de l’adversaire en la retourner contre lui,

-         l’amener à faire ce que l’on souhaite qu’il fasse,

-         le sanctionner sur chacune de ses tentatives

-         enchaîner les combinaisons jusqu’au KO ou l’amener au sol…

 

Pratique sportive pour tous, elle se déroule sous le contrôle de l’enseignant qui guide progressivement les élèves tenant compte de leurs objectifs personnels (loisirs, compétitions ou simple dépense physique).

 

Je conseille fortement aux compétiteurs un travail pied-poing de qualité, qu’ils pratiquent des disciplines martiales et surtout des sports tels que le MMA. Sachez qu’un bon Kickboxeur saura le plus souvent rester hors de portée des saisies et aura toutes les chances de mettre KO un adversaire avant que celui-ci n’est pu l’amener au sol. Les coups de pieds, coups de poings, coups de coudes, coups de genoux, enchaînés harmonieusement sont dévastateurs car ils empruntent toutes les lignes d’attaques que le cerveau ne peut gérer donc le rendant incapable à défendre. Ajouter les projections et autre balayage et vous obtenez un cocktail explosif que rien ne surpasse en efficacité debout. Pour les compétiteurs il suffit d’adapter leur combat avec la discipline pratiquée.

 

 

 

Une pratique pour les femmes :

Comme je l’ai dit plus haut cette pratique sportive tonifie le corps. Le fait de donner des coups de pieds remodèle les fessiers et les cuisses aussi bien qu’elle affine la taille car elle stimule le système cardio-vasculaire en permanence. Cette sollicitation constante consomme les sucres et les graisses de l’organisme tout en dessinant une silhouette que bien des sports nous envient. L’aspect « savoir se défendre » n’est pas non plus à négliger.

Tout cela sans parler du bien-être ressentie dans un corps qui sait bouger et du calme intérieur qui n’est pas le moindre des bénéfices.

 

 

 

Types de séances :

3 cours hebdomadaires sont offerts, les lundi et mercredi de20:00 à 21:15h et le samedi de 9:30h à 11:00h.

Renseignements à jeetcenterca@hotmail.com et sur place.

Site : www.jeetcenter.fr 

 

  

Le professeur :

Alain DESELLE pratique les arts martiaux depuis 1977. Après 5 années de pratique martiale, il s’installa à Hong-kong et participa aux internationaux de Free-Fight pendant 2 ans. Ces compétitions l’amenérent à pratiquer différentes disciplines complémentaires telles que la boxe anglaise, la boxe américaine Full-contact, le Muay Thaï et le Kung-fu de manière à devenir le plus complet possible. A cette époque quasiment personne n’agissait ainsi, chacun restaient dans ses croyances en son art unique.

Les résultats furent au rendez-vous en remportant des combats contre les Coréens et les Thaïlandais. Très peu de « blancs » réussissaient à cette époque.

Ensuite il alla s’installer à Los-Angeles, dans le Temple du Kickboxing dirigé par le légendaire combattant invaincu Benny « the jet » Urquidez.

Au terme de multiples compétitions, Alain remporta la ceinture de Champion de Californie et la ramena en France, ce fut l’unique fois qu’une ceinture US sortit du pays. De retour en Europe, la Belgique, la France et l’Angleterre l’attendaient pour d’autres combats.

Coach d’athlètes de niveau international en MMA en Europe, il enseigne également le JEET KUNE DO dans sa version self-défense plein contact à St Honoré QC.

 

 

 

 

 

 

Titres :

Champion international professionnel de Kickboxing, de Full-Contact, de Muay Thaï et de Free Fight en Asie, aux USA et en Europe.

 

 

Grades:

Ceintures noires: - de Kickboxing 3ème Degré (France)

- de Kung-fu Full-contact 3ème Dan (Hong-Kong)

- de Kung-fu (France)

- de Boxe Américaine Full-Contact

Ceinture marron de Kickboxing (Ecole Urquidez, USA)

Instructeur fédéral de Kickboxing, de Muay Thaï, de Kung-fu et de Jeet Kune do.

 

 

 

 

Club de boxe de Chicoutimi
129 rue Jacques-Cartier,
Saguenay,Qc
418-602-7602
courriel: boxechicoutimi@videotron.ca

 

RÉCRÉOBOXE
Mise en forme avec Denis Gravel

KICKBOXING Muay-Thaï    
Alain Deselle (champion professionnel)
Lundi et mercredi:  20:00h à 21:30h
Samedi: 9:30h à 11:00h

 
Récréoboxe  -  Kickboxing